14/04/2011

A l'ère de l'atome ...

fukushima.jpg

Savais-tu que "Fukushima" signifie : île du bonheur ? Question bonheur et bonne fortune, on a déjà vu mieux.

Ce qui m'agace le plus, c'est la tendance "zappette" des journalistes.  Je te fais l'topo:

"Mesdames et Messieurs, bonsoir, au programme ce soir :

- fukushima, c'est la cata.

- le CDNV/NVA critique la Wallonie / Leterme / le Roi /

- Sport : belle victoire du Standard. Clin d'œil

- La météo : nos prévisions pour le week-end."

En réalité, l'info concernant Fukushima dure 2 minutes, contre 5 grosses minutes sportives. De plus, ce sujet gravissime (hé ho, je suis la seule à m'inquiéter ?) est présenté avec un sourire peps'O'dent, une oeillade en régie pour diffuser les 45 secondes du reportage, et un passage au sujet suivant sans aucune forme de procès.

Voilà, l'ère de l'atome dans l'ère de la zappette, ça nous donne une séquence très commerciale, filmable sans doute, diffusable certes, mais en aucun cas, je ne vois, ne lis ou n'entends un grand cri d'effroi :

"Putain, réveillez-vous, c'est super grave ce qui se passe là-bas!"

- L'eau de la centrale se déverse dans la mer : vivent les poissons à trois yeux, fini le tourisme là-bas pendant un bon millénaire (regarde sur google.map, c'était superbe, Fukushima, avant !). Si j'ai un p'tit conseil amical, comme le dirait Mao-Sait-tout, "du poisson dans ton assiette tu éviteras".  Tu ne me crois pas ? Perso, je ne suis pas assez dingue (non, non!) pour braver le danger.

- Le nuage radioactif a évité la France et la Belgique ! Hourra ! "We are safe".
Ah oui, mais tu sais que le nuage radioactif fait plusieurs fois le tour de la terre ... ?

Oui, mais, il n'était pas nocif pour la santé.

Et le père Noël, tu y crois encore ? Incertain

Je te parle des cancers de la tyroïde qui vont refleurir comme la cardamine dans les prés au printemps ? De cette partie du Japon désolée et condamnée pour des années ? De ces gens qui ont été si proches des radiations et qui, sans nul doute, n'y survivront pas ? De ceux, plus éloignés, dont on mettra des années à voir les conséquences ? Ne nous croyons pas à ce point éloigné du problème : il nous concerne tous,  à court ou à moyen terme. Et il n'est pas encore réglé.

Comme toujours, l'homme a voulu jouer à Dieu, en construisant sur un sol instable la pire arme qui existe à ce jour. Et le prix à en payer est si lourd !

Quand j'étais gamine, j'entendais souvent cette réflexion : " notre monde est fragile, il suffit qu'un conn***rd appuie sur un bouton pour faire tout péter."

N'est-ce pas déjà fait ?

Ce qui m'énerve le plus, c'est ce soi-disant professionnalisme des journalistes lorsqu'ils présentent des informations aussi graves sur un ton neutre, qui endormirait presque nos consciences tant il est monocorde. Nous en perdons notre sens critique.

Un autre exemple, puis je me tais (si si, je peux le faire Clin d'œil)

Message météo. Durée, 20 secondes, le temps de le dire.

"Cette année, la couche d'ozone est si fine au-dessus de notre pays qu'il faudra se méfier des coups de soleil. A vos crèmes !".

Point.

Quand j'en parle autour de moi, la majorité de mes interlocuteurs ne sont pas au courant. Ils n'ont pas entendu ces 20 secondes d'information.

Je me tais, j'ai dit.

Je retourne à mon jardin, munie de crème solaire 150, de ma super combinaison anti-radiations.

Clin d'œil

08:13 Écrit par Chlo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/04/2011

Activités à la maison - la suite !

Voilà seulement que je prends le temps d'écrire ici la suite de nos Zactivités !

Timothé s'est montré, depuis le départ, très "preneur".  Dès que nous rentrons de l'école, j'ai droit à la petite question " Maman, on peut faire une Zactivité ? " - Note au passage le petit cheveu (?) sur la langue.

Nous avons effectué des "versés" avec des pâtes type "grecques".

Objectifs : s'amuser ! Apprendre la maitrise du mouvement (adresse). Faire travailler les trois doigts de l'écriture (qui tiennent la cuillère).

 

19032011-IMG_6712.jpg

 

Nous avons fait une expérience avec des fleurs et du colorant alimentaire.

Objectif : S'amuser ! Montrer que la fleur boit à la manière d'une paille (preuve : les pétales se colorent). Montrer que la fleur n'aime que l'eau pure ;o) (elles se sont fanées en 24 heures). Yoann a émis l'hypothèse, dès le départ, que les pétales seraient de la couleur de l'eau. Pour la première fois, je lui ai parlé de termes tels que : émettre une hypothèse, vérifier son hypothèse, tirer des conclusions. 

02042011-IMG_7391.jpg

 

Grâce à un document réellement bien réalisé trouvé sur le Net , j'ai pu enfin prendre le temps d'apprendre à Timothé a bien tenir ses ciseaux et à découper de manière progressive : dans de larges bandes de couleurs (consigne : sans dépasser la couleur), puis dans des bandes de plus en plus fines. On en est là.

Après, il y a le découpage de formes simples, puis plus complexes, toujours avec un espace + ou - large de découpe, qui se rétrécit au fur et à mesure pour enfin, ne faire qu'une fine ligne sur laquelle il faut découper. Yoann s'est également prêté volontiers au jeu.

29032011-IMG_7319.jpg

Yoann, de son côté, s'est rendu à une sortie "photos" d'une journée avec son papa, dans une réserve naturelle du Luxembourg, puis l'après-midi, dans une "maison des papillons". Il s'est régalé, le petit bonhomme; père et fils sont rentrés fatigués, mais heureux. Je remarque, pour ma part, qu'il arrive , à présent, à bien cadrer ses sujets. 

03042011-IMG_7526.jpg

 Toujours dans l'optique "observation de la nature", les enfants avaient reçu, à Noël, un kit d'observation des fourmis. Hier, nous avons planté les graines d'Aloé Vera qui nous permettront, d'ici une quinzaine de jours, d'ajouter 15 ou 18 fourmis et d'observer les inter-actions entre fourmis et plantes. 

09042011-IMG_7889.jpg

Prochainement, nous partons en vacances. J'avais envie, à cette occasion, d'inclure mon grand Yoann dans la préparation de ce voyage. En furtant sur Internet, j'ai trouvé un concept que je ne connaissais pas : le lapbook, ou lapbooking. En résumé (mais si tu cherches, tu trouveras certainement de meilleures explications que les miennes ...), au départ de fardes en carton, l'enfant crée un livre avec de la documentation trouvée dans des livres, sur Internet. Il anote, découpe, colle ...

Le terme "lapbook" (littéralement "livre sur les genoux") désigne un dossier dans lequel l'enfant a collé, découpé, agencé des informations relatives à un thème en particulier mais abordé de manière transversale. Il contient des mots de vocabulaire, des images, des cartes, des schémas, des jeux, des montages,etc. Enfin libre à chacun de faire preuve d'imagination.

source : http://arboressences.com.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=23

Voilà ce que cela donne, en cours de réalisations. Les photos du lapbook fini seront bientôt publiées.

 

09042011-IMG_7885.jpg

Pendant ce temps, papa Gil a fait un atelier avec Timothé.
Matériel : quelques cubes en bois, de différentes formes. L'adulte prépare deux paquets de cubes rigoureusement identiques au niveau des formes et des couleurs. 

Déroulement : l'adulte prend son paquet de cubes et réalise, devant l'enfant, un montage (tour, garage ...), pas trop rapidement, que l'enfant ait le temps de voir l'agencement des pièces.

Deal : l'adulte donne à l'enfant l'autre paquet de cubes. Consigne : en regardant le modèle que je viens de faire, tu refais la même chose. 

Cette activité a très bien fonctionnée avec Tim. Gil a demandé ensuite à Timothé de faire un modèle, que papa a refait ensuite ! (et il s'en est bien sorti également !).

 

09042011-IMG_7891.jpg

Et voilà ! A présent, il nous reste à terminer le lapbook pour Yoann. Pour Timothé, j'ai des activités en réserve : transfert d'eau au compte-gouttes (avec une bouteille vidée et rincée de gouttes pour le nez), puzzle-chiffres, puzzle-lettres, activités autour de la pince à linge ... Je vous parlerai de tout cela prochainement !
 

 

09:01 Écrit par Chlo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |